Mon chiot détruit quand il est seul ? 3 astuces !


Votre chiot s'attaque à vos objets et meubles ?

Il détruit:

  • votre canapé
  • vos meubles
  • vos coussins
  • bref tout ce qu'il trouve à détruire.

Ce comportement arrive quand vous le laissez seul ?

Vous ne savez pas pourquoi il fait ça ni comment stopper ce comportement destructeur ?

Dans cet article nous allons voir ensemble pourquoi votre chiot détruit tout, et 3 astuces pour stopper ce comportement.

icon logoPourquoi votre chiot détruit tout en votre absence ?

Lorsque vous vous absentez votre compagnon se met soudainement à changer: il mâche vos livres, abîmes les meubles ou bien encore urine un peu partout dans la maison.

Ces désagréments constituent à eux seuls un véritable trouble du comportement représentant la cause principale des abandons de chiens en France.

Contrairement à ce que l'on peut penser, un chiot ne détruit jamais son environnement pour se venger de son maître, il cherche plutôt à exprimer son anxiété et son stress (comme ça arrive aux humains de le faire, en se rongeant les ongles par exemple).

Il est important de savoir qu'un jeune chiot à besoin de mordiller, il est simplement bébé ou adolescent, il veut découvrir ce qui l'entoure, et à aussi besoin de se faire les dents.

Si votre chiot à moins de 7 mois sachez que son comportement et tout à fait normal.

Nous sommes dans une société où tout comportement est tout de suite interprété comme étant un problème majeur.

Bien sur ce n'est pas plaisant, mais ce n'est pas grave comme peuvent le laisser entendre certaines personnes.

icon logoComment gérer un chiot "destructeur" ?

Ce qui est qualifié de « comportement destructeur » chez le chiot peut comporter de nombreux symptômes :

  • mâchouillage des livres
  • déchirures des textiles
  • griffures des meubles
  • pipi et caca à l'intérieur

Il est capital d’identifier la cause de ce comportement afin de pouvoir agir en conséquence, je vous invite à consulter votre vétérinaire pour écarter tout soupçon de maladie.

La solution la plus radicale et malheureusement la plus envisagée par les propriétaires souvent excédés est l’abandon du chiot. Heureusement, il existe aujourd’hui d’autres alternatives.

icon logo3 astuces pour que votre chiot ne détruise pas tout !

Avant de vous partager ces 3 astuces j'aimerais voir quelques points avec vous:

- Avant de commencer toute remédiation comportementale, il est essentiel de savoir pourquoi votre chien se comporte ainsi.

- Même s'il est parfois très difficile de ne pas réagir en voyant son intérieur saccagé, la meilleure réaction est d'ignorer votre chiot.

- Ne surtout pas punir ni gronder son chiot. En effet, ça ne servirait à rien, il ne ferait pas le lien entre sa "bêtise" et pourquoi il est puni, vous allez seulement lui faire peur, et vous risquez de casser à jamais la confiance qu'il a en vous.

- Arrêter d'interpréter les réactions de votre chien, la fameuse “tête de coupable” du chien (que beaucoup interprète comme un signe qui montre que le chien sait qu'il a fait une bêtise) est en réalité un signal d’apaisement. En langage canin, cette tête signifie “Arrête, tu me fais peur”. Hé oui, c’est normal puisqu'il ne comprend pas pourquoi vous vous énervez.

- Si vous avez un jardin n'enfermez jamais votre chien à l'extérieur, ça ne ferait que déplacer le problème. Il risquerait d'aboyer et de déranger le voisinage.

icon logoAstuce 1: Le départ

Lorsque vous partez, restez naturel, et ne rassurez pas votre chiot.

Cela permet de ne pas rendre le départ angoissant pour votre animal. Si quand vous partez votre chiot vous sent détendu et naturel, cela lui donnera confiance en lui, c'est un excellent moyen de chasser son anxiété, et qu'il se sente bien lorsqu'il est laissé seul.

icon logoAstuces 2: Entrainez votre chiot à être seul

Entraînez votre chiot à rester seul est un moyen efficace pour qu'il n'angoisse plus quand vous allez au travail. Comment procéder ?

Pour habituer un chiot à son absence et qui vient d’arriver chez vous, l’une des méthodes les plus simples et populaires consiste à :

1. sortir quelques secondes de la pièce où se trouve le chiot en fermant la porte derrière soi

2. récompenser le chiot pour ne pas aboyer

3. sortir de la maison en fermant la porte derrière soi

4. récompenser le chiot pour ne pas aboyer

5. peu à peu, on sort de plus en plus longtemps…

Tout en faisant cet exercice (chaque jour), on sort (chaque jour aussi) à n'importe quel moment sans prévenir, comme ça, tout à coup, et on alterne avec un autre « subterfuge » (pour casser les habitudes ou éviter d’en prendre sinon le chien comprend qu’il y a des signaux signifiant que vous partez…).

En donnant tous les signes de quelqu'un qui s'apprête à partir (mettre les chaussures, la veste, prendre les clés…) pour finalement s’installer, par exemple, devant la télévision.

En outre, on ne s’absente pas 3 heures de suite. On augmente peu à peu la durée des absences. Quelques secondes, quelques minutes, dix minutes, vingt, trente…

Faire semblant de partir et ne pas partir, peut aider avec un chien adulte mais représente rarement « la » solution.

Cela fonctionne avec surtout avec les chiots ou un chien qui n’est pas trop réactif et aussi en le faisant sans arrêt, sans arrêt, tout au long de la journée, en mixant les choses que l’on fait comme pour partir et ce que l’on fait juste après.

icon logoAstuces 3: ne marquez pas les départs et les retours

Cette astuce est la plus efficace pour que votre chien ne s'angoisse plus lorsqu’il est seul.

Ne portez pas d'attention à votre loulou lorsque vous partez, ignorez le et agissez naturellement sans vous préoccuper de lui.

Pourquoi agir de cette manière ?

Lorsque vous caressez votre chiot avant votre départ ou à votre retour, vous le confortez dans l'idée que le laisser seul n'est pas quelque chose de normal. Ce comportement empêche votre chiot de prendre confiance en lui. Par vos caresses et votre attention, vous lui transmettez en fait dans cette situation votre stress, et anxiété de le laisser seul.

Partez plutôt sûr de vous (en vous disant que tout va bien se passer), et surtout sans trop lui donner d'attention. Vous allez alors transmettre à votre chiot votre confiance et il aura une raison de moins de s'inquiéter d'être tout seul.

icon logoAttention à l’ennui !

Si votre chien ne sort pas assez quotidiennement (hors jardin), il n’a surement pas assez de dépense physique et surtout mentale (jeux d’intelligence, de pistage, de réflexion...).
Il risque de s’ennuyer pendant vos absences. Dans ce cas il se mettra à détruire pour s’occuper. N’hésitez pas à faire une grosse sortie avant de partir, et à lui laisser des jouets inédits et un Kong fourré de nourriture pour l’occuper.

icon logoPourquoi ne pas le mettre en cage ?

 C’est la solution facile très à la mode en ce moment, et pourtant c’est une terrible erreur.

Il s’agit d’un simple cache-misère: oui le chien ne détruit plus car il ne peut plus, mais angoisse-t-il moins pour autant ? Non !

Le trouble comportemental est toujours là, et donc son mal-être aussi. Il en est de même avec les dangereux colliers anti-aboiement (électrique, à eau, à spray, à ultrason, etc).

Il faut traiter la cause plutôt que la conséquence !

Beaucoup de chiens, si on les empêche d’exprimer leur mal-être, vont juste se mettre à l’exprimer autrement: par exemple un chien qui aboyait va se mettre à détruire, ou un chien en cage va se mettre à faire de l’auto-mutilation.

La vérité est qu'empêcher un chiot de détruire n'est pas si compliqué que cela, il est encore jeune et il suffit simplement d'appliquer la bonne méthode.

Dans le guide ci-dessous nous vous partageons la méthode pour que votre chien arrête de détruire, vous n'aurez qu'à la recopier.

 


Laissez un commentaire